Paris, France
info@syncope.be

Willy Philéas : gardien du temple

le site de la culture tambour

Willy Philéas : gardien du temple

Les mots, la voix de Gramoun Lélé (RIP)

SYNCOPE N° 18 DECEMBRE 2005

Alors que plusieurs expositions sont consacrées à Granmoun Lélé, sa ville, St-Benoît a dédié ses festivités du 20 décembre 2005 à son illustre artiste, disparu il y a un an (et ancien ouvrier à la sucrerie Beaufonds). Syncope vous propose d’écouter le récit de Willy Philéas sur l’histoire de la troupe Lélé notamment.

(Entretien réalisé en juillet 96 par Stéphane Delphin et la participation de Huguette Absolu)

BIO :

Né en 1966, il était de la première composition du groupe dès 1977 et plus tard, allait devenir l’intermédiaire avec les journalistes ou les producteurs qui voulaient contacter Granmoun.
Aujourd’hui, aux côtés de sa maman et de ses frères et soeurs, il emmène la troupe Lélé.
il est percussionniste (djembé-congas) tout en maitrisant aussi tous les autres instruments du Maloya notamment les tambours malbar (photos ci-dessus)…Il a joué dans les hôtels pour les touristes avec Christian Baptisto (lire ici) mais aussi dans une formation de Maloya-Jazz « Trois-Kat Maloya ». Il a animé aussi des ateliers de musique dans sa ville de St Benoit.

  • La création du groupe en 1977
    La découverte du groupe grâce au coup de pouce de Ziskakan
    Répétitions sans électricité, au feu de bois !
  • L’interdiction du Maloya car musique des Noirs
    Le Maloya : réunionnais ! le Séga : mauricien ! »
    De l’interdiction au Jardin des Tuileries de Paris

Fond musical : « Zandarm » extrait du CD « Soleye » Label Bleu prod ACHETEZ L’ALBUM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *