Paris, France
info@syncope.be

Auteur : Stéphane Delphin

le site de la culture tambour

Pastor Selby @ Watt Town Jamaica 2013 crédit S. Delphin
" Big Hungry " - crédit Stéphane Delphin

Nyabinghi Ises – Rastafari

Nyabinghi Ises Rastafari drumming and praises – North London 2011 La liturgie des Rasta – le Nyabinghi –  a été inventée aux alentours des années 50 par le percussionniste Count Ossie. Auparavant, les premiers Rastafari pratiquaient surtout le Kumina.

Le Kumina vu par Sizzla et Edward Seaga

Avant d’être Premier ministre de la Jamaïque, Edward Seaga était ethnologue, spécialiste du Revival et des cultes afro de Jamaïque Sizzla Kalondji est une superstar Reggae / Dancehall. Originaire d’August Town, sa maison est sur un terrain appartenant à l’ancien secrétaire particulier d’Alexander Bedward (1859-1930). Un leader Revival charismatique, considéré comme l’un des précurseurs de…
Lire la suite

Une pratique africaine inventée par les Zion Revival de Jamaïque

Bien que condamnés par les missionnaires, le pli est pris et en Jamaïque ! Le Great Revival devient un mélange de Myalisme et de Christianisme.  » Les Revivalistes seront mis à l’écart et rejetés par ceux-là mêmes qui avaient encouragé le mouvement des Jamaican Revivalist Cults ». George Eaton Simpson

Vincent Philéas (au centre) et le groupe Salem tradition - droits réservés

Vincent Philéas roule sa bosse !

Les ateliers aident à faire connaître notre culture. Par exemple, lorsque j’explique aux gens que notre musique était encore interdite récemment, ils sont très surpris, comprennent mieux notre combat et notre envie de la faire connaître. Même à la Réunion c’est nécessaire.

Kumina

Le Kumina est probablement la pratique musicale et cultuelle la plus africaine de Jamaïque.

Ecolier Jamaique 2013 - crédit Stéphane Delphin

Tout savoir sur les rythmes ancestraux de Jamaïque

Il existe tout un pan des musiques et cultures de Jamaïque qui sont les réelles sources du Reggae et du Dancehall : ce sont les rythmes Revival

Soleye : le premier album de Granmoun Lélé (1995 Label bleu)

ITW de Granmoun Lélé : Maloya master de l’Île de La Réunion

De son vrai nom, Julien Philéas alias Granmoun Lélé, est un chanteur réunionnais (28 février 1930 à Saint-Benoît et décédé le 14 novembre 2004). Il fait partie des très grands qui ont popularisé le Maloya.

Maloya : la flamme allumée par Granmoun Lélé ne s’éteindra pas ! Interview de Christian Baptisto.

Avec son fils Willy, on préparait la partie administrative des tournées. J’aidais et accompagnais la troupe lors des concerts, de l’Inde au Brésil en passant par le Japon et la France…